5e colloque international organisé par le CODFREURCOR

Les 21 défis du 21e siècle: Sciences humaines et sociales
5e colloque international organisé par le CODFREURCOR

Les 3 et 4 octobre 2017
Université d’État Ilia, Tbilissi, Géorgie
Date limite: 20 mai 2017

Nous vivons dans un monde en mutation permanente et les changements, les obstacles ou d’autres défis de notre temps exercent une influence considérable sur notre personnalité, sur notre mode de vie et nos activités professionnelles. La vitesse de ces transformations augmente chaque année en parallèle avec le développement de nouvelles technologies et de nouveaux moyens de communication. Il est vrai qu’au 21e siècle, nous sommes toujours en présence de certains défis d’une ancienneté de plusieurs siècles, mais la nouvelle époque a fait naître de nouveaux défis. Nous vous invitons à réfléchir et à discuter des 21 défis du 21e siècle.

Nous pouvons caractériser les valeurs européennes actuelles, comme un dialogue intense entre la tradition et le moderne, entre différentes cultures. Ce dialogue se base sur des valeurs fondamentales communes, sur l’héritage commun ainsi que sur la diversité culturelle, sur le respect de la dignité de chaque individu. Au 21e siècle, chaque individu entre en rapport avec plusieurs cultures, que ce soit dans la vie de tous les jours ou pendant ses activités professionnelles. De ce fait, les hommes construisent leur personnalité à travers plusieurs cultures en dialogue, ils cherchent constamment leur identité dans le monde varié et dans l’espace que différentes cultures peuvent avoir en commun.

Compte tenu de ce qui vient d’être dit, nous vous proposons de discuter, en général, de défis créés et «découverts» par le 21e siècle, et plus particulièrement, comment ces défis se reflètent dans les sciences humaines et sociales, comment ces dernières répondent à ces défis pour réaliser les objectifs qu’elles se fixent et comment elles voient les perspectives de leur développement.

Nous vous proposons deux directions essentielles de notre colloque, ce qui ne veut pas dire que les intervenants soient limités dans la présentation de leurs propositions et de leurs approches individuelles:

  1. Les défis du 21e siècle et les sciences humaines

La philologie contemporaine: le plurilinguisme et le pluriculturalisme, la littérature contemporaine – nouvelles approches de l’enseignement de la langue, de la culture, de la littérature ; l’interculturel et la traductologie, la linguistique appliquée, les enjeux socioculturels des terminologies de nouveaux domaines spécialisés, la linguistique du corpus, l’identité linguistique, culturelle, religieuse, et autres, représentent les domaines essentiels de la recherche menée dans cette direction. 

Les domaines de la recherche:

● Nouvelles tendances dans la linguistique contemporaine. La réception de la linguistique de Ferdinand de Saussure au 21e siècle;

● Mondialisation – un des défis majeurs du 21e siècle et les processus linguistiques. Le plurilinguisme / le pluriculturalisme et la politique linguistique et éducative;

● Approches interdisciplinaires dans les recherches scientifiques;

● La linguistique du corpus;

● Le nouveau millénaire: comment lire la littérature? La mondialisation littéraire au 21e siècle;

● Le numérique en sciences humaines: les textes littéraires numériques; l’alphabet technologique; la linguistique informatique; les méthodes d’enseignement de la philologie numérique;

● La mondialisation socioculturelle: politique traductologique des textes littéraires et des textes pragmatiques; traduction automatique: problèmes et perspectives;

● La Francophonie  et les défis du 21e siècle;

● L’Antiquité comme culture mondiale hier et aujourd’hui;

● Le web-portail, les revues scientifiques électroniques; les instruments d’enseignement électronique et les aptitudes d’innovation pour les étudiants et les enseignants.

2. Les défis du 21e siècle et les sciences sociales

Administration publique, recherches sociologiques, études européennes, psychologie, psychologie cognitive, mondialisation et économie, sécurité sociale de la population à l’époque de la mondialisation de l’économie, l’économie dite libérale et le marché contemporain, la construction de la démocratie libertaire, la question de la liberté des médias, le rapport entre les médias et le multimédia.  

Les domaines de la recherche

La maison dans le monde: cosmopolitisme, identité, éthique et esthétique;

La Francophonie et l’horizon politique du 21e siècle;

La mondialisation culturelle et économique et le nouveau millénaire;

Le terrorisme et la migration: de l’ancien et du nouveau;

Les problèmes du dialogue politique à l’époque de la mondialisation;

Les médias et la prolifération de moyens d’information; médias et multimédias;

Les nouvelles approches (théoriques, empiriques) en psychologie et en psychotechnique;

Les études européennes au niveau national et international, les méthodes et les instruments d’innovation dans l’enseignement universitaire;

Le partenariat mondial pour l’administration ouverte;

A propos de la recherche sociologique, approches interdisciplinaires: défis et stratégies;

La religion et le monde contemporain.

D’autres thématiques relevant du domaine des Sciences humaines et sociales peuvent être ajoutées.

Les propositions de communication pourront porter sur différentes langues.

Notice importante : Les langues de travail du 5e  colloque vont être,  le français, l’espagnol, l’italien, le roumain, le  géorgien et l’anglais.

Nous invitons à participer à ce colloque, avec les doctorants, les professeurs, les enseignants-chercheurs de différentes universités.

 Les Actes du colloque seront publiés, dans les langues de la communication,  dans le 5e numéro de la revue du CODFREURCOR  «Etudes interdisciplinaires en Sciences humaines».

Modalités de participation :

– Les propositions de communication doivent être envoyées avant le 20 mai 2017 aux adresses suivantes: mzarodok@yahoo.fr   lzbant@yahoo.fr lia_nozadze@yahoo.fr    en y incluant les renseignements ci-dessous :

  • Titre de civilité (Monsieur, Madame)
  • Statut : professeur, chercheur indépendant, étudiant aux cycles supérieurs
  • Prénom
  • Nom (en majuscules)
  • Institution d’attache
  • Adresse postale
  • No de téléphone
  • Courriel
  • Titre de la communication (20 mots au maximum)
  • Résumé de la communication en langue de communication et en anglais (250 mots au maximum) avec les mots-clés

– Elles seront sélectionnées par le Comité scientifique (double évaluation anonyme). 

Calendrier:

Date limite pour proposer une communication: le 20 mai 2017

Date limite de la notification d’acceptation: le 20 juin 2017 

Diffusion du programme du colloque: le 2 septembre 2017

Comité d’organisation: 

Ludmila Zbant,  Mzago Dokhtourichvili, Liana Nozadzé, Kristina Adeishvili, Nino Kharazishvili    

Comité scientifique:

Sanda-Maria Ardeleanu, Université « Stefan cel Mare » de Seceava, Roumanie
Heinz Bouillon, Université Catholique de Louvain, Belgique
Cecilia Condei, Université de Craiova, Roumanie
Dan Dobre, Université de Bucarest, Roumanie
Mzago Dokhtourichvili, Université d’Etat Ilia, Tbilissi, Géorgie
Lusine Fljyan, Université d’Etat V. Brussov des Langues et des Sciences sociales, Arménie
Daniela Frumuşani,  Université de Bucarest, Roumanie
Ketevan Gabunia, Université d’Etat Iv. Djavakhishvili de Tbilissi, Géorgie
Angela Gradinaru,  Université d’Etat de Moldova
Kariné Grigoryan, Université d’Etat V. Brussov des Langues et des Sciences sociales, Arménie
Otilia Hedesan, Université de l’Ouest de Timisoara, Roumanie
Nino Kavtaradze, Université d’Etat Iv. Djavakhishvili de Tbilissi, Géorgie
Miranda Lomidzé, Université d’Etat A. Tsérétéli de Koutaïssi, Géorgie
Georgiana Lungu-Badea, Université de l’Ouest de Timisoara, Roumanie
Atinati Mamatsashvili-Kobakhidze, Université d’Etat Ilia, Tbilissi, Géorgie
Viorica Molosniuc, Université d’Etat de Moldova
Liana Nozadzé, Université d’Etat A. Tsérétéli de Koutaïssi, Géorgie
Georgeta Rus, Université de l’Ouest de Timisoara, Roumanie
Ala Sainenco, Université d’Etat Aleco Russo de Balti, Moldova
Natalia Sourgouladzé, Université d’Etat Chota Rustaveli de Batoumi, Géorgie
Cristiana Teodorescu, Université de Craiova, Roumanie
Maïa Tevzadzé, Université d’Etat Ilia, Tbilissi, Géorgie
Diana Vrabie, Université d’Etat Aleco Russo de Balti, Moldova
Ludmila Zbant, Université d’Etat de Moldova

Les commentaires sont fermés.