CODFRAMO

COLLÈGE DOCTORAL DE FRANÇAIS DU MOYEN ORIENT

Les partisans du regroupement des moyens dans une grande école doctorale se sont réunis une première fois à Damas en mai 2010 sous la conduite de Didier Marcotte (Doyen – Université de Reims),  et sous le nom provisoire de EDDFRAMO, pour étudier la possibilité de cette coopération.

Le lancement proprement dit du Collège Doctoral de Français du Moyen Orient (sous le nom définitif de CODFRAMO) put être réalisé lors de la réunion de Damas.  (http://www.auf.org/actualites/4185-lauf-18-universits-partenaires-uvrent–damas-/).

Les 10-12 janvier 2011 se sont réunis à l’université de Damas en Syrie les représentants de 18 universités pour monter ensemble un projet de collège doctoral de français sous l’égide du bureau du Moyen-Orient de l’Agence universitaire de la Francophonie. 4 experts de l’AFELSH (Didier Marcotte, François Lecercle, Heinz Bouillon, Eric Pedon) ainsi que leur président (Jarjoura Hardane), ont assisté ces partenaires à monter les bases du collège doctoral. Sur deux journées et demi intenses, les différents acteurs ont tenu des séances plénières de concertations, de rédaction, de prise de décisions et se sont réunis autour d’ateliers thématiques répartis sur trois axes : littératures et cultures, sciences du langage, traduction, formant la structure tripode du collège.

Le résultat de ce travail est repris dans http://www.auf.org/IMG/pdf/PCSI_CODFRAMO_juin_2011-reglement.pdf .

Deux représentants de l’AFELSH (Didier Marcotte, François Lecercle) siègent dans le Conseil scientifique qui s’est réuni une fois dans la suite. Un certain nombre de séminaires et de projets scientifiques ( http://www.auf.org/appels-offre/appel-participation-aux-actions-2012-de-codframo/ ) ont depuis lors donné vie à cette coopération, soutenue par le BMO.

Équipe CODFRAMO à Damas

(Rapport et photo de Heinz Bouillon, 10 avril 2012)

Laisser un commentaire